EN |  FR |  DE
 

Membre

 

alain delatour
( France )

Art Digital; Peinture; Photographie; Sculpture


Friends

Profile de alain delatour


alain delatour

Alain Delatour
Le libre jeu des couleurs


« Le diagramme ou la machine abstraite, c'est la carte des rapports de force, carte de densité, d'intensité, qui procède par liaisons primaires non-localisables, et qui passe à chaque instant par tout point. »
Gilles Deleuze


Si Alain Delatour a placé au centre de son oeuvre abstraite, son amour du jeu (et, pour être plus précis encore, son amour du sport – qui est un type particulier de jeu impliquant le corps), c'est qu'il existe une corrélation profonde entre ces deux univers. En effet, si, par peinture abstraite, nous entendons une certaine manière réglée de reconstruire l'espace à partir de zones colorés, il devient alors évident que dans son essence même, la peinture abstraite peut être entrevue comme une sorte d'illustration formelle des principes qui gouvernent n'importe quel type de jeu.

Dans un jeu comme le tennis, par exemple, l'espace n'existe que dans la mesure où il délimite une surface dans laquelle chaque joueur à le devoir de maintenir la balle. Le temps, quant à lui, n'est plus qu'une fonction du nombre de points à gagner pour qu'un match puisse toucher à son terme. De la même manière, dans la peinture d'Alain Delatour, l'espace est d'abord celui des couleurs primaires – en tant que chacune de ces couleurs appelle sa complémentaire – et le temps, celui dont l'oeil à besoin pour reconstituer, en un tout unifié, les surfaces parcellaires et discontinues crées par un tel agencement coloré.

Mais entre l'espace-temps du jeu et celui de la peinture abstraite, il existe aussi une différence de nature sur laquelle repose, nous semble-t-il, le ressort dynamique des oeuvres de Delatour. Tout se passe donc comme si, à travers sa pratique, cet artiste avait voulu nous montrer qu'envers et contre les limites qu'un jeu (qu'une règle collective) assigne à l'espace (et plus largement, peut-être, à un corps), survit toujours, dans ses interstices - entre l'espace du jeu comme espace réglé, et l'espace de la couleur comme dérèglement pur - la possibilité d'y faire vivre une pensée plus nomade. Un diagramme comme aurait dit Deleuze. Autrement dit : une véritable carte des intensités.

Frédéric-Charles Baitinger


Commentaires

Comments received

  • Merci
     
    delatour - 27/01/2013 11:30:44

  • Nice
    ParisArt.net
     
    parisart - 27/01/2013 00:26:01

  • Thanks Anna
    Alain
     
    delatour - 14/04/2012 15:54:12

  • wonderful collection of colourful compositions Alain !
     
    march25anna - 14/04/2012 13:00:27

  • great works!
     
    efim - 20/02/2012 21:17:22

  • Merci pour ce commentaire
    Au plaisir
     
    delatour - 29/08/2011 20:54:38

  • Merci pour cette belle apparition dans votre galerie "AUTRE"
    au plaisir
     
    TINTAMART - 29/08/2011 16:25:28

  • belles couleurs vous avez un style à vous
    compliments
     
    dany - 03/08/2010 09:08:01

  • Bonjour Alain, je viens de découvrir votre galerie joli!joli
    Je vous invite à découvrir la mienne en autre EUtopia...
    J'ai noté celle-ci excellente
    Artistikement vôtre
     
    larttissesatoile - 19/06/2010 16:36:14

  • Bienvenue et merci d'être passé dans mon univers ... et j'emporte celui-ci avec moi !!

    Artistiquement ...

    Anna
     
    artdiris - 05/06/2010 11:48:48

Comments sent

Favoris


gabrima
sumptuous naked...
 
Stefan Fransson
No Title
 
Franco Policastro
Graffiata
 
dany
joueur de polo
 
dany
golfeuse
 
Paul Bonnie-Kent
Bottle Mouth...
 
LIS PRUSSEN
The run
 
sylvie collignon
Fusion
 
danielle uzan
No Title
 
Monroe Hodder
Saint Dymphna
 
Carla
Guilded heart
 
Katarina Erasmie
Willpower
 
marco simola
Estadio Monumental
 
marilena pilla
Pause
 
marilena pilla
Mirrored balances
 
Carloluigi Colombo
Dream 0-0-1-2 Still...
 
Mireille FELTEN-HURT
Steel Creation sur...
 
Jean-Louis GAILLARD
les milles et unes...
 
LaDivaArtist
ENTER
 
Peter Bastaja
Deviation from...
 
Cindy Wagner
Making Friends
 
Marco Gaiardo
Cherokee
 
NICOLA MASTROSERIO
LA MATERIA VIVENTE
 
Dena Tollefson
Koi Pond, The...
 
christine petrou
Perception
 
Béatrice Mosseron
Black and white
 
svetlana tulgara
io
 
Mylène Collot
08